Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 14:08
Partager cet article
Repost0
3 avril 2018 2 03 /04 /avril /2018 14:32
Freddy et Morgane, nouveaux couvés de Biopousses

Freddy et Morgane, nouveaux couvés de Biopousses

Cela devient une habitude chez Biopousses : au printemps de nouvelles têtes arrivent en même temps que les beaux (?) jours ! Après le départ prématuré de Daniel - la formule d’accompagnement ne lui convenant pas - Hadrien passe le pouvoir à deux nouveaux porteurs de projets. Arrivés à une semaine d’intervalle courant mars, Morgane et Freddy s’installent sur nos terres pour une durée d’environ un an, chacun avec un parcours et des idées différentes en tête.

 

Morgane, 30 ans, nous vient de la région de Rennes où elle a passé son diplôme d’ingénieur agronome en production végétale grandes cultures. Après un passage par l’Inra pendant deux ans et demi puis un poste dans le développement territorial dans les Pyrénées (médiation entre habitants et mairie pour construire des projets ruraux visant la transition énergétique), Morgane a débuté dans le maraîchage sur un petit projet informel et diversifié. De retour sur les terres de sa famille dans la Manche, son projet n’est pas encore défini et son passage par Biopousses répond à plusieurs objectifs : suivre jusqu’en septembre sa formation de paysan-maraîcher bio à distance en alternant avec son CAPE à Biopousses, pour rejoindre l’activité de notre structure à plein temps à partir de septembre. Morgane a choisi de mettre les mains dans la terre pour trouver plus de sens à son métier et avoir un meilleur contrôle de son outil de travail. Ce qu’elle aime dans le maraîchage : la complexité « dans le bon sens du terme ! » et l’aspect « complet » de ce travail. Et puis quoi, il y a des joies simples dans l’existence : elle, voir une jeune pousse sortir de terre, ça la transcende…

 

Freddy, lui, a 33 ans et a été cuisinier dans la fonction publique dans une autre vie. Il ne voulait plus travailler enfermé, a opté pour l’indépendance et a sauté le pas en 2017 en obtenant son BPREA en maraîchage biologique au lycée agricole de Coutances, donc Biopousses, il connaît… Voulant compléter son BPREA, il a intégré notre association pour acquérir de la technique et de l’expérience avant de se lancer sur les terres de son oncle en Touraine où il veut débuter une activité de maraîchage diversifié.

 

Projets à construire, terrain à dompter, à l’heure où j’écris ces lignes tous deux préparent l’année à venir en peaufinant leur calendrier des culture sous l’œil avisé d’Hadrien qui, lui, commence à voler de ses propres ailes et intègre sa propre ferme début avril...

Partager cet article
Repost0
8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 11:46

Des hirondelles, vraiment ? Dans tous les cas des p'tits oiseaux qui annoncent le printemps... Les maternelles de l'école des Hortensias à Coutances sont venus faire leurs petits jardins en cagettes dans le bitunnel flambant neuf de Biopousses. Au programme: observation des graines de persil (oh, elles sont toute petites !), de radis (c'est tout doux !) et de haricot (C'est quoi ? Ben des graines d'éléphant, leur dis-je doctement. Ils se marrent. Moi aussi), semis de ces dernières, plantation de plants de betterave et navet, visite tranquille d'une partie du site: ils sont frais, ces jeunes. Les doigts encore pleins de terreau, ils causent du jardin de papi et mamie, reconnaissent les légumes, veulent goûter, sont curieux de tout. Merci aux grands-parents de leur donner cette culture là: franchement, ça fait plaisir à voir et à entendre, sont pas ignares ces enfants ! Ils repartent au bus avec leur travail et écouteront les plantes pousser au fil des jours, au chaud dans leur classe. Dans quelque temps, ils récolteront le fruit de leur labeur et pourront enfin déguster ce que la terre a à leur offrir. Ah, agriculture, quand tu nous tiens...

Des hirondelles en févrierDes hirondelles en février
Des hirondelles en février
Partager cet article
Repost0
8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 08:35

Après un chantier titanesque en deux parties (bi-tunnel: deux parties, logique), une première mue en fin d'été et la seconde entre octobre et janvier, notre bitunnel fait peau neuve. Il était temps: les lichens nous empêchaient de voir la lumière, vingt ans que leur lèpre nous bouchaient la vue, alors voilà, maintenant on peut prendre notre café au su de tous !

Les laitues, tomates et autres exoticités nous en seront reconnaissants, enfin on espère !

Le printemps arrive, le bitunnel change de peauLe printemps arrive, le bitunnel change de peau
Le printemps arrive, le bitunnel change de peau
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2017 5 22 /12 /décembre /2017 09:04

 

Offre de stage 6 mois master 2 - ingénieur

 

Intitulé : Raisonner la fertilisation azotée en maraîchage biologique diversifié : évaluer une technique alternative et accompagner le raisonnement

Contexte : Biopousses est un espace-test agricole qui a pour mission d’accompagner des porteurs de projet en maraîchage biologique vers une installation progressive et sécurisée. Biopousses fait également partie des acteurs qui participent au développement du maraîchage biologique régional par la mise en place d’expérimentations et la diffusion de techniques innovantes. En effet, pour être performants économiquement comme environnementalement et assurer la pérennité de leur exploitation, les maraîchers biologiques ont besoin de sans cesse faire progresser leur système de production. La communication de ces innovations auprès de futurs producteurs ou de jeunes installés permet aussi de contribuer à faciliter l’installation en agriculture biologique.

La performance des exploitations repose notamment sur la gestion de la fertilisation. Il s’agit à la fois d’ajuster les apports au plus près des besoins dans des systèmes de production diversifiés et complexes, de connaître la valeur fertilisante des produits organiques utilisés et de maîtriser les coûts de fertilisation. Nous nous intéressons ici uniquement à la fertilisation azotée. L’enjeu de sa bonne gestion est double, économique (charges d’engrais et rendements) et environnemental (pression sur la qualité de la ressource en eau).

Un nombre limité d’exploitations en maraîchage diversifié biologique de la région utilise actuellement un outil d’aide à la décision pour le pilotage de la fertilisation azotée. L’usage de reliquats azotés ou tout autre moyen d’estimer la fourniture en azote minéral du sol reste également marginal dans ce type de systèmes. Par ailleurs, ces exploitations en maraîchage diversifié sont bien souvent dépendantes des apports extérieurs pour assurer la fertilisation et n’en maîtrisent pas toujours le coût.

Missions : Le stage s’articule autour :

  • D’une recherche bibliographique sur les références techniques et méthodes de conseil en fertilisation destinées à des systèmes de maraîchage diversifié et pour la production de légumes, ces deux approches étant complémentaires.
  • Du suivi d’un petit groupe de maraîchers déjà impliqués dans un réseau local de suivi de parcelles initié depuis 2016. Il s’agira de mesurer des reliquats azotés sur les cultures ou successions culturales pour lesquelles une réflexion est engagée pour raisonner la fertilisation azotée différemment des pratiques habituelles.
  • De la conception d’un outil d’aide à la décision simplifié en vue d’orienter facilement le maraîcher diversifié dans le calcul de ses apports azotés qui pourra se baser sur des mesures de reliquats azotés mesurés en sortie hiver.
  • Du suivi d’un essai de fertilisation alternative par mulch d’herbe coupée en station en partenariat avec l’équipe d’expérimentation de Biopousses : reliquats azotés, développement de la culture et suivi de la dégradation du mulch, coût de l’itinéraire.

Profil du/de la stagiaire : Le/la stagiaire a le sens du contact, apprécie le travail en équipe et sait faire preuve d’autonomie. Des compétences d’observation et d’analyse sont également nécessaires pour la réussite de ce stage. Des connaissances agronomiques de base dans la gestion de la fertilisation azotée sont nécessaires et la connaissance des systèmes en maraîchage biologique diversifié sera appréciée.

Etudiant/e en agriculture ou agronomie intéressé/e à l’expérimentation et aux applications pratiques à destination du conseil agricole.

Durée et période : 6 mois courant 2018 à partir du mois de février.

Le stage se déroulera à Lingreville.

 

Pour postuler : Merci de nous adresser votre candidature (lettre de motivation et CV) par mail à l’adresse suivante : biopousses@gmail.com.

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2017 4 21 /12 /décembre /2017 14:25
Il est parmi nous !

Daniel nous est arrivé peu avant Noël pour marcher dans les pas de Hadrien que nous accompagnons encore quelques mois, le temps que son installation prenne racine. Mais d'où nous vient donc notre Daniel ? Il a été projectionniste dans une première vie, a baroudé à droite, à gauche, avant de s'intéresser au maraîchage car son premier métier s'est vu révolutionner par le tsunami numérique. Il a donc passé un Certificat de Spécialisation en Maraîchage Bio entre décembre 2016 et juin 2017 à Die, dans la Drôme et a pris connaissance de Biopousses par le réseau internet des Reneta (Réseau National des Espaces-Test Agricoles). Le voici donc tout frais débarqué dans la Manche, sa bruine, son humidité (la photo a été prise en août) (non je plaisante, ça va, on peut en rire tout de même) depuis début décembre.

Vous souhaitez vivre une aventure hors du commun pour contrer la grisaille du ciel ? Vous n'arrivez pas à choisir un cadeau original et pas cher pour vous-même à Noël ? Vous désirez révolutionner votre monde intérieur et changer radicalement de mode de vie ?

N'hésitez plus: il reste des places à prendre dans notre espace-test !

Avec Daniel et Hadrien, devenez le Thomas Pesquet du maraîchage: nous aussi on met en garde contre les périls qui menacent ce monde, nous aussi on œuvre pour la recherche technologique, nous aussi on fait des photos formidables, on passe à la télé, on a des articles dans les journaux. On est comme ça à Biopousses, on côtoie les plus grands. Et vous pouvez en être. It's up to you, guys, comme ils disent du côté de L.A. (Lingreville-Annoville).

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 14:37

Oui, vous avez bien lu, les s'amusent... Pas devant la télé ou l'ordi des parents, non, ils s'amusent avec de la terre... Non, ils ne viennent pas de l'espace, ils sont du lycée agricole de Coutances, c'est peut-être ça... Dans tous les cas ils ont visité, posé des questions, tripatouillé du terreau, des graines, des plaques alvéolées sales et surtout: ils ont goûté ! Victory at last, ils nous ont eus, ils nous ont entourloupés puisque certains ont même aimé ce qu'ils ont mangé... Comme quoi, ya pas d'âge pour me débarrasser de mes préjugés et eux n'en avaient pas beaucoup, regardez plutôt :

Ce n'est pas moi, c'est Mathilde qui les recevait. En plus, il faisait froid mais ils ont fait bonne figure, les bougres.Ce n'est pas moi, c'est Mathilde qui les recevait. En plus, il faisait froid mais ils ont fait bonne figure, les bougres.Ce n'est pas moi, c'est Mathilde qui les recevait. En plus, il faisait froid mais ils ont fait bonne figure, les bougres.

Ce n'est pas moi, c'est Mathilde qui les recevait. En plus, il faisait froid mais ils ont fait bonne figure, les bougres.

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 15:25

Notre association étant spécialisée dans le maraîchage petite surface, nous nous offrons quelque fois le plaisir gratuit d'aller visiter les petites exploitations qui nous cernent de plus ou moins près. C'est ainsi qu'à 10 mn de Lingreville s'est déroulée une visite organisée par l''association "Maraîchage Sol Vivant": le couple, récemment installé, nous a décrit le petit système bien organisé qu'il a mis en place l'an dernier avec pour principales techniques pour éviter de travailler le sol des paillages de tout poil (végétal et bâches tissées) et l'utilisation d'un terreau de fabrication locale.

Visite de ferme petite surfaceVisite de ferme petite surface
Visite de ferme petite surfaceVisite de ferme petite surface

Les quelques chats qui traînent sur la ferme suffisent à éradiquer les souris et autres mulots attirés par le paillage ainsi que les semis de carottes, réduits à un néant en pointillé en début de rang (le chat est un animal assez feignant refusant généralement d'entrer trop profondément dans les zones problématiques que représentent les serres).

Je ne peux résister à vous poster des photos de nos bâtiments sous la lumière de fin du monde de ce lundi, mélange de sable du Sahara et de fumées des feux portugais importés par le vent. La photo dans le bureau a été prise vers 14h: il faisait nuit à l'intérieur...

Visite de ferme petite surface
Visite de ferme petite surfaceVisite de ferme petite surface
Partager cet article
Repost0
3 octobre 2017 2 03 /10 /octobre /2017 15:05

Samedi 23 septembre dernier s'est tenue dans le bâtiment de la coopérative agricole nouvellement acquise par l'association "Le Local" (dont Biopousses fait partie avec ses collègues maraîchers "Terre Ferme", "Les Légumes du Bocage" et "Les Légumes de Plein Champ"), s'est tenue, donc, une première soirée dans le cadre de la semaine "Manger bio et local". Au programme: musique Bluegrass avec Butternut Trio et dîner coloré avec la Cantine de Babel: une soixantaine de repas, un hangar méconnaissable et une ambiance de fête familiale assez réjouissante dans ce qui n'était jusque là qu'un lieu de stockage de légumes sombre et poussiéreux. Comme quoi, avec un peu d'opiniâtreté, de la motivation et de la bonne humeur, on arrive à tout ! Merci à tous pour l'organisation !

Première soirée au "Local" !
Première soirée au "Local" !Première soirée au "Local" !Première soirée au "Local" !
Partager cet article
Repost0
18 août 2017 5 18 /08 /août /2017 11:26
Euh lo la belle légume !Euh lo la belle légume !
Euh lo la belle légume !Euh lo la belle légume !
Euh lo la belle légume !Euh lo la belle légume !Euh lo la belle légume !

Euh lo la belle légume !

Mais qui a dit que l'été était pourri ? Z'avez vu les beaux légumes qu'il nous a faits ? Ils ont l'air joyeux, eux... S'en donnent à coeur joie, savent vivre ! Bon, ben alors...

Le bitunnel est dépiauté, il attend sa peau neuve d'ici la fin septembre. Nous, on se repose un peu entre le gros désherbage de juin-juillet et la reprise sérieuse des commandes à la rentrée. Et on regarde, tranquilles, ce que le métier a de joli à nous offrir. C'est bon des fois de se poser...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : BIOPOUSSES
  • : Biopousses est un Espace Test Agricole biologique situé à Lingreville dans le département de la Manche. Créé par le CFPPA de Coutances et les élus de la commune de Lingreville, son objectif est de développer et sécuriser l'installation de maraîchers bio et de proposer des légumes issus de l'agriculture biologique à la restauration collective.
  • Contact

Partenaires financiers

 

 

Rechercher